Fonctions OpenAPS

Autosens

  • Autosens est un algorithme qui examine les écarts de glycémie (positives/négatives/neutres).

  • Il va essayer de déterminer à quel point vous êtes sensible/résistant en fonction de ces écarts.

  • L’implémentation oref dans OpenAPS utilise une combinaison de 24 et 8 heures de données. Il utilise celui qui le est plus sensible.

  • Dans les versions antérieures à AAPS 2.7, l’utilisateur devait choisir manuellement entre 8 heures ou 24 heures.

  • A partir de la version 2.7 d’AAPS, l’Autosens basculera entre une fenêtre de 24 heures et 8 heures pour calculer la sensibilité. Il choisira celle qui est le plus sensible.

  • Les utilisateurs qui utilisaient oref1 remarqueront probablement que le système peut être moins dynamique en raison de la variation de sensibilité entre 24 heures et 8 heures.

  • Changer une canule ou modifier un profil réinitialisera l’autosens à 100% (un changement de profil avec durée ne réinitialisera pas l’autosens).

  • Autosens ajuste votre basal et votre SI (c.-à-d. qu’il imite ce que fait un changement de profil).

  • Si vous mangez continuellement des glucides sur une période prolongée, l’Autosens sera moins efficace pendant cette période car les glucides sont exclus les calculs des écarts de glycémie.

Super Micro Bolus (SMB)

SMB, la version courte de “Super Micro Bolus”, est la dernière fonctionnalité de OpenAPS (depuis 2018) inclue dans l’algorithme Oref1. Contrairement à OpenAPS AMA, le SMB n’utilise pas les débits de base temporaires pour contrôler la glycémie, mais surtout les microbolus de toute petite taille. dans les cas où AMA ajouterait 1.0 UI d’insuline à l’aide d’un débit de base temporaire, SMB délivre plusieurs Super Micro Bolus en petites étapes à 5 minutes d’intervalle, par ex. 0.4 UI, 0.3 UI, 0.2 UI and 0.1 UI. Dans le même temps (pour des raisons de sécurité) le véritable taux basal est mis à 0 UI/h pour une certaine durée afin d’éviter un surdosage (“zéro-temp”). Cela permet au système d’ajuster la glycémie plus rapidement qu’avec l’augmentation du débit de base temporaire de l’AMA.

Grâce aux SMB, il peut être suffisant pour un repas composé de glucides à index glycémique faible d’informer le système de la quantité de glucides prévue et de laisser faire le reste par AAPS. Cependant, cela peut parfois conduire à des pics postprandiaux (après le repas) plus élevés chez certaines personnes. Ou vous pouvez donner, éventuellement en pré-bolus, un bolus de départ, qui couvre seulement une partie des glucides (par ex. 2/3 de la quantité estimée) et vous laissez les SMB couvrir le reste.

La fonctionnalité SMB contient des mécanismes de sécurité:

  1. La plus grande dose de SMB ne peut être que la plus petite valeur entre :

    • la valeur correspondant au débit de base actuel (ajusté par autosens) pour la durée définie dans « Max minutes de base pour limiter le SMB », par ex. la quantité de basale pour les 30 prochaines minutes, ou

    • la moitié de la quantité d’insuline actuellement requise, ou

    • la partie restante de votre maxIA renseignée dans les paramètres.

  2. Vous remarquerez probablement souvent de faibles débits de base temporaires (appelées “faibles temp”) ou des DBT à 0 U/h (appélés “zéro-temp”). Cela a été conçu pour des raisons de sécurité. Il n’y a pas d’effets négatifs (hyperglycémies) si le profil est paramétré correctement. La courbe d’IA est plus significative que les débits de base temporaires.

  3. Des calculs supplémentaires sont effectués pour prédire l’évolution de la glycémie, par ex. RNS (ou Repas Non Signalés). Même si aucun glucide n’est renseigné par l’utilisateur, RNS peut détecter automatiquement une augmentation significative des niveaux de glycémie liés à des repas, l’adrénaline ou d’autres facteurs et essaiera de les ajuster avec des SMB. Pour être en sécurité, cela marche aussi dans l’autre sens et peut arrêter les SMB plus tôt si une chute rapide inattendue de la glycémie survient. C’est pourquoi RNS doit toujours être activé avec les SMB.

Vous devez avoir commencé l”Objectif 9 pour utiliser les SMB.

Voir aussi : Documentation OpenAPS pour oref1 SMB et les infos de Tim sur les SMB.

Max. U/h pour le débit temp Basal (OpenAPS « max-basal »)

Ce paramètre de sécurité détermine le débit de base temporaire maximal que la pompe à insuline peut délivrer. La valeur doit être la même dans la pompe et dans les AAPS et doit être au moins égale à 3 fois le débit de base le plus élevé.

Par exemple :

Le débit de base le plus élevé de votre profil au cours de la journée est de 1,00 U/h. Alors la valeur de max-basal recommandée est d’au moins 3 U/h.

AAPS limite la valeur en “dur” en fonction de l’âge du patient que vous avez sélectionné dans les paramètres.

AAPS limite la valeur ainsi :

  • Enfant : 2

  • Adolescent : 5

  • Adulte : 10

  • Adulte résistant à l’insuline : 12

  • Grossesse : 25

Voir aussi l’aperçu des limites codées en dur.

IA totale maximale pour OpenAPS [U] (OpenAPS « max-IA »)

Cette valeur détermine le « maxIA » sous laquelle AAPS restera lors de l’exécution en mode boucle fermée. Si l’IA en cours (par exemple après un bolus de repas) est supérieure à la valeur définie, la boucle arrêtera d’administrer de l’insuline jusqu’à ce que la l’IA soit inférieure à la valeur limite renseignée.

En utilisant OpenAPS SMB, maxIA est calculé différemment de OpenAPS AMA. Dans AMA, maxIA était juste un paramètre de sécurité pour l’IA de la basal, alors qu’en mode SMB, il inclut également l’IA des bolus. Un bon départ est

maxIA = moyenne bolus repas + 3 x max basal quotidien

Soyez prudent et patient et modifiez les paramètres petit à petit. Cette valeur est différente d’une personne à l’autre et peut aussi dépendre de la dose totale journalière (DTQ). Pour des raisons de sécurité, il y a une limite, qui dépend de l’âge du patient. La “limite en dur” pour maxIA est supérieure à la limite AMA.

  • Enfant : 3

  • Adolescent : 7

  • Adulte : 12

  • Adulte résistant à l’insuline : 25

  • Grossesse : 40

Voir aussi l’aperçu des limites codées en dur.

Voir aussi la documentation OpenAPS pour SMB.

Activer AMA Autosens

Ici, vous pouvez choisir si vous voulez utiliser la détection de sensibilité “autosens” ou non.

Activer SMB

Activer cette option pour utiliser la fonctionnalité SMB. Si désactiver, aucun SMB ne sera injecté.

Activer les SMB avec cibles temp hautes

Quand ce paramètre est activé, les SMB seront autorisés, mais pas nécessairement activés, lorsqu’une cible temporaire élevée est active (définie comme étant supérieure à 100mg/dL quelle que soit la cible du profil). Grâce à cette option, vous pouvez désactiver les SMB lorsque le paramètre est désactivé. Par exemple, si cette option est désactivée, les SMB peuvent être désactivés en définissant une cible temporaire supérieure à 100 mg/dl. Cette option force la désactivation des SMB même dans les situations où d’autres options concurrentes autoriseraient les SMB.

Quand ce paramètre est activé, les SMB ne seront activés avec une cible temporaire élevée que si « Activer les SMB avec les cibles temp » est également activé.

Activer en permanence les SMB

Quand ce paramètre est activé, les SMB sont activés en permanence (indépendamment des GA, des cibles temporaires ou des bolus). Quand ce paramètre est activé, les autres paramètres d’activation ci-dessous sont ignorés. Cependant, si “Activer les SMB avec cibles temp hautes” est désactivé et qu’une cible temporaire élevée est définie, les SMB seront désactivés. Pour des raisons de sécurité, cette option n’est utilisable que pour les sources de glycémie ayant un bon filtrage des données bruitées ou erratiques. Pour le moment, elle ne fonctionne qu’avec les Dexcom G5 ou G6, si vous utilisez “BYODA” ou le « mode natif » dans xDrip+. Si une valeur de glycémie montre une variation trop importante par rapport à la précédente, le G5/G6 ne l’envoie pas et attend la valeur suivante 5 minutes après.

Pour les autres MGC/MGF comme le Freestyle Libre, « Activer les SMB en permanence » ne sera disponible que quand xDrip+ aura un meilleur plugin de lissage du bruit. Vous pouvez trouver plus d’informations ici.

Activer les SMB avec les GA

Quand ce paramètre est activé, les SMB sont activés lorsque la valeur de GA est supérieure à 0.

Activer les SMB avec les cibles temporaires

Quand ce paramètre est activé, les SMB sont activés lorsqu’une cible temporaire est définie (repas imminent, activité, hypo, personnalisé). Si ce paramètre est activé mais que « Activer le SMB avec des cibles temp hautes » est désactivé, les SMB seront actifs lorsqu’une cible temporaire basse est définie (inférieure à 100 mg/dl) mais désactivés lorsqu’une cible temporaire haute est définie.

Activer SMB après ingestion de glucides

Quand ce paramètre est activé, les SMB sont activés pendant 6h après l’annonce des glucides, même si les GA sont revenus à 0. Pour des raisons de sécurité, cette option n’est utilisable que pour les sources de glycémie ayant un bon filtrage des données bruitées. Pour le moment, elle ne fonctionne qu’avec les Dexcom G5 ou G6, si vous utilisez “BYODA” ou le « mode natif » dans xDrip+. Si une valeur de glycémie montre une variation trop importante par rapport à la précédente, le G5/G6 ne l’envoie pas et attend la valeur suivante 5 minutes après.

Pour les autres MGC/MGF comme le Freestyle Libre, les ‘SMB sans glucides actifs’ seront désactivés jusqu’à ce que xDrip+ dispose d’un meilleur plugin de filtrage. Vous pouvez trouver plus d’informations ici.

Fréquence des SMB en min

Ce paramètre limite la fréquence des SMB. Cette valeur détermine le temps minimum entre chaque SMB. Notez que la boucle s’exécute à chaque fois qu’une valeur de glycémie arrive (généralement toutes les 5 minutes). Enlevez à cela 2 minutes pour donner à la boucle suffisamment de temps pour s’exécuter. Par exemple, si vous voulez que les SMB puissent être donnés à chaque exécution de la boucle, mettez cette valeur à 3 minutes.

Valeur par défaut : 3 min.

Max. minutes de basal pour limiter le SMB

C’est un paramètre de sécurité important. La quantité d’insuline qui peut être administrée par SMB est déterminée par la quantité d’insuline basale pour une durée donnée, lorsqu’elle est couverte par des GA.

En augmentant cette valeur, les SMB deviennent plus agressifs. Vous devriez commencer avec la valeur par défaut de 30 minutes. Après un certain temps, augmentez la valeur par incréments de 15 minutes et observez les effets sur plusieurs repas.

Il est recommandé de ne pas dépasser 90 minutes, car c’est la limite au-delà de laquelle l’algorithme peut ne plus pouvoir compenser une baisse de glycémie par un débit basal de 0 U/h (“zéro-temp”). Vous devriez également configurer des alertes, particulièrement si vous êtes en cours de test de nouveaux paramètres, pour bien vous alerter avant d’être en hypo.

Valeur par défaut : 30 min.

Activer RNS

Avec cette option activée, l’algorithme SMB peut détecter des repas non signalés. C’est utile si vous oubliez de dire à AAPS que vous avez mangé, si vous avez mal estimé ou mal renseigné la quantité de glucides, ou encore si vous avez fait un repas avec beaucoup de graisses ou de protéines ayant une durée d’absorption plus longue que prévue. Sans aucune entrée de glucides, les RNS peuvent reconnaitre une augmentation rapide de la glycémie causée par des glucides, de l’adrénaline ou toute autre raison, et tenter de la réguler avec des SMB. Cela fonctionne aussi dans l’autre sens : s’il y a une forte baisse de la glycémie, cela va arrêter les SMB plus tôt.

Par conséquent, les RNS devraient toujours être activés lorsque les SMB le sont aussi.

Sensibilité augmente la cible

Si cette option est activée, la détection de sensibilité (autosens) peut augmenter la cible lorsqu’une plus grande sensibilité est détectée (valeur inférieure à 100%). Dans ce cas, votre cible sera augmentée du pourcentage de la sensibilité détectée.

Résistance diminue la cible

Si cette option est activée, la détection de sensibilité (autosens) peut baisser la cible lorsqu’une résistance est détectée (valeur supérieure à 100%). Dans ce cas, la cible sera diminuée du pourcentage de la résistance détectée.

Cible temp. haute élève la sensibilité

Si vous activez cette option, la sensibilité à l’insuline sera augmentée avec une cible temporaire supérieure à 100 mg/dl ou 5,6 mmol/l. Cela signifie que la SI et le G/I augmenteront et les débits de base diminueront. Cela rendra globalement AAPS moins agressif lorsque vous définissez une cible temporaire élevée.

Cible temp. basse abaisse la sensibilité

Si vous activez cette option, la sensibilité à l’insuline sera diminuée avec une cible temp inférieure à 100 mg/dl ou 5,6 mmol/l. Cela signifie que la SI et le G/I diminueront alors que les débits de base augmenteront. Cela rendra globalement AAPS plus agressif lorsque vous définissez une cible temporaire basse.

Paramètres Avancés

Utiliser delta basé sur moyenne courte au lieu du delta simple. Si vous activez ce paramètre, AAPS utilise la moyenne des variations de glycémie sur les 15 dernières minutes, ce qui correspond généralement à la moyenne des trois dernières valeurs. Cela permet à AAPS de faire des calculs plus réguliers avec des sources de données non lissées comme xDrip+ et Libre.

Multiplicateur max quotidien de sécurité C’est une limite de sécurité importante. Le paramètre par défaut (qui n’a normalement pas besoin d’être ajusté) est 3. Cela signifie qu’AAPS ne sera jamais autorisé à fixer un débit basal temporaire supérieur à 3 x le débit basal horaire le plus élevé programmé dans la pompe et/ou le profile de l’utilisateur. Exemple : si le débit de base le plus élevé est de 1,0 U/h et que le multiplicateur max de sécurité est de 3, AAPS peut fixer un débit de base temporaire maximal de 3,0 U/h (= 3 x 1,0 U/h).

Valeur par défaut : 3 (ne doit pas être modifié sauf si vous en avez vraiment besoin et que vous savez ce que vous faites)

Multiplicateur de sécurité basale courante C’est une autre limite de sécurité importante. Le paramètre par défaut (qui n’a normalement pas besoin d’être ajusté) est 4. Cela signifie qu’AAPS ne sera jamais autorisé à fixer un débit basal temporaire supérieur à 4 x le débit basal courant.

Valeur par défaut : 4 (ne doit pas être modifié sauf si vous en avez vraiment besoin et que vous savez ce que vous faites)


Assistance Améliorée Repas (AAR)

AAR, la version abrégée de « Assistance Améliorée Repas » est une fonctionnalité OpenAPS de 2017 (oref0). L’Assistance Améliorée Repas (AAR) de OpenAPS permet au système de réagir plus rapidement après un bolus repas si vous entrez les Glucides de façon fiable.

Vous pouvez trouver plus d’informations dans la documentation OpenAPS.

Max. U/h pour le débit temp Basal (OpenAPS « max-basal »)

Ce paramètre de sécurité aide AAPS à ne jamais donner des débits de base dangereusement élevés et limite le débit basal temporaire à x U/h. Il est conseillé de definir cette valuer de facon raisonnable et sensée. Une bonne recommandation est de prendre le plus haut débit de votre profil de basal et de le multiplier par 4 et au mimimum par 3. Par exemple, si le débit le plus élevé de votre profil est de 1,0 U/h vous pouvez la multiplier par 4 ce qui vous fait 4 U/h que vous définissez comme paramètre de sécurité.

Vous ne pouvez pas choisir n’importe quelle valeur : Pour des raison de sécurité, il y a une “limite en dur” qui dépend de l’age du patient. Cette “limite en dur” pour maxIA est plus basse avec AMA (AAR) qu’avec SMB. La valeur la plus faible est pour les enfants et la valeur la plus élevée est pour les adultes résistants à l’insuline.

Les limites codées en dur dans AAPS sont les suivantes :

  • Enfant : 2

  • Adolescent : 5

  • Adulte : 10

  • Adulte résistant à l’insuline : 12

  • Grossesse : 25

Voir aussi l’aperçu des limites codées en dur.

IA basale max que OpenAPS pourra délivrer [U] (OpenAPS « max-iob »)

Ce paramètre limite la quantité maximale d’IA basale pour AAPS. Si l’IA est plus élevée, AAPS arrête de délivrer de l’insuline basale additionnelle jusqu’à ce que l’IA de basale repasse sous la limite.

La valeur par défaut est 2, mais vous pouvez augmenter ce paramètre lentement pour voir comment cela vous affecte et trouver quelle valeur vous convient le mieux. C’est différent pour tout le monde et dépend aussi de la Dose Totale Quotidienne (DTQ) moyenne. Pour des raisons de sécurité, il y a une limite, qui dépend de l’âge du patient. Cette “limite en dur” pour maxIA est plus basse avec AMA (AAR) qu’avec SMB.

  • Enfant : 3

  • Adolescent : 5

  • Adulte : 7

  • Adulte résistant à l’insuline : 12

  • Grossesse : 25

Voir aussi l’aperçu des limites codées en dur.

Activer AMA Autosens

Ici, vous pouvez choisir si vous voulez utiliser la détection de sensibilité autosens ou non.

Autosens ajuste aussi les cibles temp

Si cette option est activée, autosens peut également ajuster les cibles (à côté du débit de base et la SI). Cela permet à AAPS d’être plus ou moins « agressif ». La cible réelle peut être atteinte plus rapidement avec ceci.

Paramètres Avancés

Utiliser delta basé sur moyenne courte au lieu du delta simple. Si vous activez ce paramètre, AAPS utilise la moyenne des variations de glycémie sur les 15 dernières minutes, ce qui correspond généralement à la moyenne des trois dernières valeurs. Cela aide AAPS à travailler plus régulièrement avec des sources de données non lissées comme xDrip+ et Libre.

Multiplicateur max quotidien de sécurité C’est une limite de sécurité importante. Le paramètre par défaut (qui n’a normalement pas besoin d’être ajusté) est 3. Cela signifie qu’AAPS ne sera jamais autorisé à fixer un débit de basal temporaire supérieur à 3 x le débit de base horaire le plus élevé programmé dans la pompe de l’utilisateur. Exemple : si le débit de base le plus élevé est de 1,0 U/h et que le multiplicateur max de sécurité est de 3, AAPS peut fixer un débit de base temporaire maximal de 3,0 U/h (= 3 x 1,0 U/h).

Valeur par défaut : 3 (ne doit pas être modifié sauf si vous en avez vraiment besoin et que vous savez ce que vous faites)

Multiplicateur de sécurité basale courante C’est une autre limite de sécurité importante. Le paramètre par défaut (qui n’a normalement pas besoin d’être ajusté) est 4. Cela signifie qu’AAPS ne sera jamais autorisé à fixer un débit de basal temporaire supérieur à 4 x le débit de base courant programmé dans la pompe de l’utilisateur.

Valeur par défaut : 4 (ne doit pas être modifié sauf si vous en avez vraiment besoin et que vous savez ce que vous faites)

Bolus snooze diviseur de DAI La fonction “Bolus snooze” marche après un bolus repas. AAPS ne définit pas de débits de base temporaires bas après un repas pendant une durée égale à la DAI divisée par le paramètre « bolus snooze ». La valeur par défaut est 2. Cela signifie qu’avec un DAI de 5h, le « bolus snooze » serait d’une durée de 5h/2 = 2,5h.

Valeur par défaut : 2


Aperçu des limites codées en dur

Enfant Adolescent Adulte Adulte résistant à l'insuline Femme enceinte
BOLUS MAX 5,0 10,0 17,0 25,0 60,0
DAI MIN 5,0 5,0 5,0 5,0 5,0
DAI MAX 9,0 9,0 9,0 9,0 10,0
G/I MIN 2,0 2,0 2,0 2,0 0,3
G/I MAX 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
IA MAX AMA 3,0 5,0 7,0 12,0 25,0
IA MAX SMB 7,0 13,0 22,0 30,0 70,0
BASAL MAX 2,0 5,0 10,0 12,0 25,0